Par le petit bout de la lorgnette

[Avertissement de l’Auteur Mila Saint Anne : ce billet peut contenir de l’ironie, voire du second degré. Si vous avez des doutes sur mes opinions au sujet des compétences du socle, vous pouvez vous reporter aux précédents billets. Par ailleurs, vous trouverez dans la partie « commentaires » un certain nombre de précisions. Vos remarques constructives y seront toujours les bienvenues.]

Quand j’étais petite (je vous parle d’un temps que les moins de quarante ans ne peuvent pas connaitre), il y avait une émission géniale à la télé (si, si, je vous jure, c’était possible à l’époque) qui s’appelait “Le petit rapporteur” et dans lesquels on pouvait voir Jacques Martin,  Pierre Bonte, Piem, Stéphane Collaro, Robert Lassus, Philippe Couderc, Pierre Desproges et Daniel Prévost, à l’époque ou tous ces gens là étaient vraiment drôles ou pas morts.

Pour ceux qui ne connaissent pas vous verrez que beaucoup de leurs successeurs n’ont rien inventé. Ensuite, entre 1977 et 78, il y a eu “La lorgnette“, moins drôle, mais dont le générique me revient souvent en mémoire ces temps-ci : “Par le petit bout de la lorgnette, on y voit bien mieux, que le monde est fou, on y voit bien mieux que par le gros bout.”

————————————-

En ce moment, même si vous n’avez jamais corrigé un DM, un DS, organisé un PPRE ou un IDD*, vous avez forcément entendu dire que les enseignants allaient être obligé de “valider les compétences du socle commun“. (Bon, d’un autre côté, c’est bien qu’ils aient enfin quelque chose à faire, les profs, avec leurs quatre mois de vacances et leurs 15 ou 18 heures de cours, bande de feignasses).

La plupart des non-enseignants ne connaissent de cette validation obligatoire que ce qu’en disent les grands médias. C’est aussi le cas de certains enseignants d’ailleurs,  et c’est là que le bât blesse. Eh oui, même quand on est prof on ne lit pas toujours le BOEN**…

Ce qu’en disent les médias traditionnels

Donc, la validation des compétences du Socle Commun c’est quoi ? Une “usine à gaz” créée en catimini par des technocrates et des ronds de cuirs qui s’appliquent à transcrire servilement les rêves libéraux d’obscures instances européennes qui n’ont pour but que de détruire l’École au service de grand Capital et appliqué par des “pédagogos” soixante-huitards. Les enseignants qui déjà ne font pas grand chose (puisque Kévin a de grande chances de quitter le système scolaire sans savoir ni lire ni écrire grâce aux efforts conjoints du laxisme, du pédagogisme et de la méthode globale) vont en faire encore moins, il n’auront même plus à enseigner.
Je vous assure, je caricature à peine et on peut même lire régulièrement dans les commentaire de ce genre de prose des gens qui rêvent de voir Marine aux affaires pour nettoyer toute cette chienlit.

Encore une fois, ce serait faire trop d’honneur que de faire de la pub à ces torchons textes alors je vais juste parler de ce qui revient tout le temps :
– Les compétences à valider n’ont rien à voir avec les programmes. Et en plus personne ne sait définir ce que c’est qu’une “compétences”.
– En validant les compétences, l’École renonce à transmettre des savoirs aux élèves.
– La validation binaire ne laisse place à aucune nuance et empêche de valoriser le travail des élèves.
– On demande aux enseignants de faire des croix (ou des smiley) dans des cases.
– Pendant qu’on valide le socle, et vu le temps que ça va prendre, on n’enseigne pas.
– Il faut faire ça vite fait, sans aucune formation ni aucune explication. On met les enseignants au pied du mur pour le Brevet 2011.

L’arbre qui cache la forêt

Alors, évidement, la validation du S3C (hé, les Keskelledit, lisez les billets précédent au lieu de poser tout le temps des questions… :), si on le regarde par le gros bout de la lorgnette, on voit un bout de papier avec des items et des croix, genre QCM (dont chacun sait qu’on a 50% de réussir au pif) et une montagne de boulot pour les profs (en particulier si l’on songe à ceux des disciplines artistiques à 1h hebdomadaire et qui voient donc au bas mot 25 x 18 élèves par semaine = 450 dossiers) pour compléter,  en vitesse pour le conseil de classe du 3e trimestre ce fichu papelard.

Sauf que c’est pas exactement ça le problème. Enfin si, c’est un problème. Parce qu’on ne regarde que la validation. Et qu’en plus, la validation, ce n’est pas les profs qui la font. Aussi incroyable que cela paraisse, ce ne sont pas les enseignants qui valident le socle, mais le chef d’établissement. C’est bizarre mais je ne le lis jamais nulle part.

J’explique pour les incrédules.
Les enseignants ils évaluent les compétences de leur élèves. Ils en font le bilan et ils profitent d’un conseil de classe pour dire au chef si oui ou non les élèves ont acquis tel ou tel item. Finalement, ca ressemble furieusement à un conseil de classe tout à fait banal ou les profs se réunissent pour dire si oui ou non Jennifer a le niveau pour passer en seconde générale ou en BEP chaudronnerie et à la fin duquel le chef d’établissement met une signature avec “Admise en 2nde” et un joli tampon. Des fois, les profs ne sont pas d’accord entre eux et ça donne l’occasion de jolies foires d’empoigne (j’ai même assisté à de sérieuses engueulades, avec claquements de porte et départs à la Maurice Clavel).

Et comment ils le savent les profs, si Jennifer elle est capable de devenir chaudronnier ? Parce qu’ils lui ont donné leur enseignement toute l’année et qu’ils savent de quoi elle est capable. (Ça c’est la théorie dans le monde des Bisounours. Dans les faits, moi, je n’ai jamais été sûre de savoir ce genre de chose…)

Donc, le problème ne peut pas être la validation !

Lire la suite sur le blog de MilaSaintAnne

Advertisements
Cet article a été publié dans socle commun, travail par compétences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s